06 31 60 62 20

Botte et huteau

Ces modes de chasse sont ancestraux et traditionnels dans les régions côtières du nord de la France. Ils perpétuent un art de vivre et une passion étroitement lié au ballet des limicoles, immuable depuis des milliers d'années.
Ces quatres activités sont pratiquées par des connaisseurs. Ils sont prudents et attentifs aux heures des marées. Ils savent décrypter les informations météos favorables à la migration mais aussi à leur sécurité.

 

Chasse à la botte

Se pratique sur la plage ou dans les zones humides soumises à l'influence des marées elle concerne les limicoles, à un moindre degré, les anatidés et oies.
Au bord de mer, on se dissimule dans une cache exemple : lors de la marée haute aux abords des dunes, à basse mer près d’une épave etc… et on attend patiemment que les oiseaux se déplacent.
Un bon « côtier » est avant tout un excellant siffleur. Il sait mimer à merveille le sifflet des oiseaux, pour les amener à portée de tir. Il utilise souvent des formes en plastique de limicoles pour captiver les oiseaux.

 

 

Chasse au hutteau de toile

Réalisé avec une toile de jute couleur sable est fixée par 4 piquets, cette installation mobile permet de tirer de jour, lors du passage des oiseaux sans être vu. Les pratiquants utilisent des formes en plastique de limicoles pour attirer les oiseaux.

 

 

La chasse au cercueil

Entre deux marées, près d’un courant d’eau ou basse, le chasseur creuse une cache dans le sable. Il s’y dissimule, allongé sur un matelas de paille couvert par une simple toile et attend que les oiseaux se posent à proximité (utilisation d'appelants vivants ou formes en plastique de limicoles et canards).              
C'est un mode de chasse très agréable en été, par contre, en hiver, il ne faut pas craindre le froid et l'humidité pour un résultat souvent aléatoire. Les chasseurs très motivés qui utilisent cette technique, sont de solides gaillards issus du cru. Ils ont une parfaite connaissance des oiseaux et du site ou ils assouvissent leur passion.
 

 

La chasse au hutteau mobile

Caisson allongée que l'on transporte sur la plage porté par deux roues amovibles, ainsi le chasseur est hors de vu des oiseaux. D'un confort plutôt rustique du fait de l'exiguïté de l'installation, il permet d'être abrité des intempéries.
Les moyens utilisés sont les formes en plastique de canards et les appelants colvert, les sauvagines, voire les oies.
Ce mode de chasse est très physique en raison du mouvement des marées.
Il se pratique plutôt la nuit.